Tel: 02.97.22.44.34 | Fax : 02.97.22.46.51 | Mail : mairie@pleugriffet.net



Situation actuelle

le bourg de Pleugriffet vu du lac

Située a environ 25 kilomètres de Pontivy - Ploërmel - Loudéac - Locminé et à 45 kilomètres de Vannes, chef lieu du département. La commune de Pleugriffet dépend essentiellement de l'agriculture et de agro-alimentaire même si l'installation de jeunes agriculteurs ralentie. L'activité artisanale et commerciale loin d'être négligeable gagnerait à être renforcé dans les années à venir.

La commune dispose également d'atouts à développer dans le domaine touristique en particulier au niveau du canal de Nantes à Brest.

Les recensements de 1999 et de 2006 ont été l'occasion de constater une augmentation de la population après des décennies de baisses constantes. En effet, pour la première fois depuis la seconde guerre mondiale, le nombre d'habitants a enregistré une hausse, passant de 1105 à 1120 habitants en 2000 et 1184 en 2006, à 1208 en 2009 et 1252 en 2011.

évolution de la population de Pleugriffet de 1968 à 2008

    Population par sexe et âge en 2008

Hommes Femmes Total
0 à 19 ans 139 121 20,3 %
20 à 64 ans 354 304 51,0 %
65 ans ou plus 127 171 28,7 %
Total % 42 % 58 % 100 %
Nombre 620 596 1116

    plus d'infos ici >>>


Histoire

vue aérienne de Pleugriffet

La commune de Pleugriffet est une commune rurale du centre Bretagne au nord du Morbihan, traversé par l'Oust, et à la lisière des Côtes d'Armor. Son origine remonte aux celtes. Les romains achevèrent sa création avec la réalisation d'une voie reliant Vannes à Corseul et l'implantation d'un camp. Puis les Bretons, au 6e siècle, marquèrent ces lieux de leur empreinte en y laissant des lieux dits à consonance bretonne : Kerburel, Langonan, Quérant... Le bourg lui-même porte un nom breton que l'on retrouve écrit Ploeuec ou Pleouc, en 1298, et ensuite, Ploiec en 1387 et enfin Ployeuc. dans ces termes, on reconnaît facilement le terme breton Plou qui signifie peuple ou paroisse.

vue historique de Pleugriffet

La commune dispose également d'atouts à développer dans le domaine touristique en particulier au niveau du canal de Nantes à Brest.

Les recensements de 1999 et de 2006 ont été l'occasion de constater une augmentation de la population après des décennies de baisses constantes. En effet, pour la première fois depuis la seconde guerre mondiale, le nombre d'habitants a enregistré une hausse, passant de 1105 à 1120 habitants en 2000 et 1184 en 2006, à 1208 en 2009 et 1252 en 2011.

vue historique de Pleugriffet

A partir de 1453, on a rajouté la terminaison Griffet et Ploueuc-Griffet est devenu Pleugriffet car les seigneurs du château de Griffet avaient haute, moyenne et basse justice et dîme féodale sur toute la paroisse. Mais les gens du pays ont toujours gardé le nom primitif de Pleuc, que l'on prononce dans le patois du terroir Pieu. Au 12e siècle Pleugriffet est donné au Prieuré Saint-Martin de Josselin. En 1756 elle se trouvait dans le Vicomté de Rohan, dans le doyenné de Porhoet et dans la sénéchaussée de Ploërmel. En 1790, Pleugriffet fut érigée en commune du canton de Réguiny et du district de Josselin. Ses habitants prirent une part active à la Chouannerie en 1794 et en 1799. Enfin en 1801 la commune intégra définitivement le giron de Rohan et ainsi s'acheva une histoire administrative chaotique.

vue historique de Pleugriffet

La commune dispose également d'atouts à développer dans le domaine touristique en particulier au niveau du canal de Nantes à Brest.

Les recensements de 1999 et de 2006 ont été l'occasion de constater une augmentation de la population après des décennies de baisses constantes. En effet, pour la première fois depuis la seconde guerre mondiale, le nombre d'habitants a enregistré une hausse, passant de 1105 à 1120 habitants en 2000 et 1184 en 2006, à 1208 en 2009 et 1252 en 2011.